Février 2018

Cher(e)s ami(e)s abonné(e)s et/ou adhérent(e)s,

Février fait la part belle à nos jeunes spectateurs, vacances d’hiver obligent, avec (il faut le noter car ça n’arrive pas souvent) une avant-première ! J’arrive un peu tard pour la conseiller mais nous reprenons Cro Man de Nick Park, réalisateur de Shaun le mouton dans la semaine du 21 février, Ferdinand par le réalisateur de L’âge de glace, sans oublier un atelier sur la peur au cinéma suivi de La nuit du chasseur de Charles Laughton.
Rien que des pointures, aurait dit Michel Audiard ! Et tout ça dans le cadre de la première édition du festival jeune public et public jeune Tous en salle proposé par le GRAC (du 10 au 25 février) !
Mais les « grandes personnes » ne sont pas oubliées : le festival Ciné O’clock nous propose une avant-première (encore une!), A l’heure des souvenirs (ah, Charlotte Rampling !) et nous parle du cinéma britannique qui se porte mieux, semble-t-il, que le pays du brexit ; Ciné collection nous replonge dans les années 30 et les luttes collectives pour survivre avec Notre pain quotidien de King Vidor et le reste du programme est loin d’être négligeable : vous avez le choix entre le dernier film de Sergio Castellitto Fortunata et celui de Fatih Akin In the fade. Si vous ajoutez La douleur avec la douce Mélanie Thierry, il vous faudra bien un peu de Gaspard va au mariage pour vous remettre de vos émotions ! Et pour réchauffer encore ce mois hivernal il y a bien sûr notre soirée festive du 7 février avec son film surprise et son buffet partagé. Vous pourrez à cette occasion nous renouveler votre soutien en (re)prenant votre adhésion et vous pourrez également nous poser toutes les questions sur CinéDuchère et sur la façon de s’impliquer davantage dans le fonctionnement hautement associatif de notre structure ! Ceci est un appel à peine déguisé à toutes les bonnes volontés tellement nécessaires ne serait-ce que pour sentir la chaleur humaine qui manque cruellement aux sphères dirigeantes de ce pays.
Sachez également que, grâce à l’obstination d’Emmanuelle, nous avons « arraché » à la Région une subvention sur la médiation culturelle et que Lucille a intégré notre équipe pour quelques mois. Réservez-lui le meilleur accueil !

C’est Julos Beaucarne, chanteur écolo en pull arc-en-ciel qui avait fait une parodie du Lac de Lamartine avec son délicieux accent belge d’Ecaussines. Il y a des personnes qui s’en sont souvenues… Un célèbre (et très sombre) réalisateur français a osé faire une allusion à l’homosexualité féminine dans un film sorti à une époque très sombre de notre histoire. De quel réalisateur et de quel film s’agit-il ?

La première séance du spectateur aura lieu dimanche 25 février à 19h avec La fiancée du désert de Cecilia Atàn…Et (déjà !) n’oubliez de nous faire part de votre choix pour la deuxième séance du spectateur qui aura lieu le 11 mars.

Georges SOTHIER,
Président

Cinéma art et essai de proximité - Label jeune public, patrimoine et répertoire

CinéDuchère - 308 avenue Andrei Sakharov 69009 Lyoncineduchere(at)orange.fr - 04 72 17 00 21

 

Pour vous inscrire à notre newsletter, cliquez ici

 

Copyright © 2013. All Rights Reserved.