Novembre 2017

Cher(e)s ami(e)s abonné(e)s et/ou adhérent(e)s,

Je me rends compte que je suis en retard pour notre rendez-vous mensuel (parfois le temps va trop vite...) et j’en suis fort marri car la première semaine avait de quoi réjouir les cinéphiles que vous êtes : d’abord, une reprise de ce merveilleux (au sens littéral) film qu’Albert Dupontel a tiré du prix Goncourt Au revoir là-haut, poétique, émouvant, drôle même parfois avec des plans et des cadrages magnifiques. Et puis En attendant les hirondelles sur l’Algérie d’aujourd’hui avec laquelle nous avons tant de liens particuliers malgré les blessures anciennes. Enfin Des bobines et des hommes sur ce monde ouvrier qui continue de se battre et d’exister alors que notre société libérale voudrait tant le voir se diluer et disparaître.

Un qui continue de les faire vivre et de leur rendre hommage à ces « petites gens », c’est Robert Guédiguian. Il le dit : « finalement, si j’ai fait des films (20 au total!), c’est pour perpétuer la mémoire de mon père et ses camarades ouvriers ». Son entretien avec Laure Adler dans « L’heure bleue » sur France Inter mérite que vous lui rendiez visite. Et surtout, ne manquez pas son dernier film La villa que CinéDuchère programme comme un cadeau de Noël…

Encore une suggestion si vous le voulez bien : faites un bon accueil au film « Le brio » d’Yvan Attal pour Daniel Auteuil, qui se fait rare sur les écrans et surtout pour Camélia Jordana, chanteuse issue de l’émission « la nouvelle star » et qui a su se faire un chemin bien à elle et exister comme comédienne avec un tempérament qu’on devine bien trempé !

La réponse à l’énigme du mois dernier était double : en effet, ne me fiant qu’à mes souvenirs, j’avais pensé à Catherine Langeais qui était la voix off de la séquence du spectateur qui enchantait mes dimanches d’enfant. Mais la séquence du jeune spectateur était présentée le jeudi (jusqu’en 1973) par… une marionnette prénommée Claire ! Les 2 réponses sont donc valables.

Une énigme de Noël en forme de cadeau : il est l’un des deux derniers d’une génération dorée de comédiens amis depuis leur jeunesse auxquels un cinéaste a rendu hommage Il y a une vingtaine d’années. Qui est-il ?

Passez de bonnes fêtes et on se retrouve l’année prochaine !



Georges SOTHIER

Cinéma art et essai de proximité - Label jeune public, patrimoine et répertoire

CinéDuchère - 308 avenue Andrei Sakharov 69009 Lyoncineduchere(at)orange.fr - 04 72 17 00 21

 

Pour vous inscrire à notre newsletter, cliquez ici

 

Copyright © 2013. All Rights Reserved.